Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'univers d'un poète
  • L'univers d'un poète
  • : Il y a deux choses ici-bas qui ont fait couler plus de larmes que les guerres n'ont fait couler de sang, ce sont les mensonges et les promesses que l'on ne respecte pas...
  • Contact

Pour aider

Pour ceux qui désire agir...

 

Il existe 1000 façons d'agir

- Faire un don

- Mettre un lien

- En parler

- Etc...

 

Les maladies rares

 

 

(Il existe d'autres adresses)

http://www.alliance-maladies-rares.org/article.php3?id_rubrique=219&id_article=87

 

 

 

 

Recherche

L'univers d'un poète...

Vous mes ami(e)s fidèles

Bien que virtuels

Souvent sans âge

Et sans visage

   

Qu'importe que vous soyez virtuels

Pour moi vous êtes bien réels

Et vous êtes précieux

A mes yeux

 

  Vous êtes présent à toute heure

Il me suffit d'allumer mon ordinateur

Pour vous retrouver

Publier, converser et partager

   

Je prends tant de plaisir

A vous lire

Que bien souvent

J'en oublie mes tourments

   

Et quand il m'arrive un malheur

Vous me réchauffez le cœur

Et me tendez la main

Pour tentez d'apaiser mon chagrin

  

Vous êtes comme un rayon de soleil

Comme un arc-en-ciel

Et vos mots chaleureux

Me rendent heureux

 

C'est pourquoi j'aimerais en ce jour

Vous rendre hommage à mon tour

Et vous dire combien vous comptez

Et combien vous m'avez manqués…

Peter Pan...

 

 

 

CE PETIT BOUT D'CHOU VOUS INTERDIT DE QUITTER CE BLOG SANS Y LAISSER UNE TRACE DE VOTRE PASSAGE...

 

Archives

AIDEZ FABRICE !

AIDEZ FABRICE !

Fabrice est un petit garçon de 6 ans atteint d'une maladie rare, la leucodystrophie...

Aujourd'hui, il existe une lueur d'espoir pour ce petit garçon et sa famille, de nouveaux essais clinique sont en cours...

MAIS APPAREMMENT, CETTE CHANCE LUI EST POUR L'INSTANT REFUSE SOUS PRETEXTE QU'IL SERAIT TROP VIEUX DE 4 MOIS !!!

Son père à lancé une pétition, je vous serais reconnaissant de prendre 2 minutes de votre temps pour cliquer sur le lien ci-dessous afin de signer cette pétition...

Parlez-en, mettez un article sur votre blog, contactez vos ami(e)s, etc... 

 

AIDEZ NE COUTE RIEN !

 

www.elfe-asso.fr 
 

Merci du fond du coeur à tous et à toutes...

Peter Pan...

12 octobre 2006 4 12 /10 /octobre /2006 11:39

Quand l'amour est mort, on ne voit plus rien

On maudit le sort qui nous fait survivre

On a peur de vivre, quand l'amour est mort

Quand l'amour est mort, on n'a plus besoin

Des joyeux louis d'or qu'on voyait en rêve

On n'a plus de rêves puisque tout est mort

Quand l'amour est mort. Dou, dou... dou...

 

Quand l'amour est mort, une femme va

Oubliant ses torts, oubliant ses fautes

Elle va vers l'autre changer de décor

Quand l'amour est mort, un homme va

Sur le quai d'un port, le cœur sans bagages

Rêvant de naufrages dans l'eau bleue qui dort

Dans l'eau bleu qui dort

 

Mon amour est mort, mais toutes les nuits

Je l'entends encore qui joue les fantômes

Son ancien royaume, c'est mon cœur qui dort

Mon amour est mort, mais il renaîtra

Plus riche et plus fort car je veux survivre

Car il faut revivre un amour encor'

Quand l'amour est mort

 

1960

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Paroles de chanson
commenter cet article
12 octobre 2006 4 12 /10 /octobre /2006 11:34

 

 

On vient de marier le dernier.
Tous nos enfants sont désormais heureux sans nous.
Ce soir il me vient une idée :
Si l'on pensait un peu à nous,
Un peu à nous.

On s'est toujours beaucoup aimés,
Mais sans un jour pour vraiment s'occuper de nous,
Alors il me vient une idée :
Si l'on partait comme deux vieux fous,
Comme deux vieux fous.

On habiterait à l'hôtel.
On prendrait le café au lit.
On choisirait un p'tit hôtel
Dans un joli coin du midi.
Ce soir il me vient des idées,
Ce soir il me vient des idées.

On a toujours bien travaillé.
On a souvent eu peur de n'pas y arriver.
Maintenant qu'on est tous les deux,
Si l'on pensait à être heureux,
A être heureux.

Tu m'as donné de beaux enfants.
Tu as le droit de te reposer maintenant,
Alors il me vient une idée :
Comm'eux j'aimerais voyager,
Hmmm Voyager.

Mais on irait beaucoup moins loin :
On n'partirait que quelques jours
Et si tu me tiens bien la main,
Je te reparlerai d'amour.
Ce soir il me vient des idées,
Ce soir il me vient des idées.

Nous revivrons nos jours heureux
Et jusqu'au bout moi je ne verrai plus que toi.
Le temps qui nous a rendus vieux
N'a pas changé mon cœur pour ça,
Mon cœur pour ça.

1973

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Paroles de chanson
commenter cet article
11 octobre 2006 3 11 /10 /octobre /2006 16:22

 

 

Ma liberté
Longtemps je t'ai gardée
Comme une perle rare
Ma liberté
C'est toi qui m'as aidé
A larguer les amarres
Pour aller n'importe où
Pour aller jusqu'au bout
Des chemins de fortune
Pour cueillir en rêvant
Une rose des vents
Sur un rayon de lune

Ma liberté
Devant tes volontés
Mon âme était soumise
Ma liberté
Je t'avais tout donné
Ma dernière chemise
Et combien j'ai souffert
Pour pouvoir satisfaire
Tes moindres exigences
J'ai changé de pays
J'ai perdu mes amis
Pour gagner ta confiance

Ma liberté
Tu as su désarmer
Toutes mes habitudes
Ma liberté
Toi qui m'as fait aimer
Même la solitude
Toi qui m'as fait sourire
Quand je voyais finir
Une belle aventure
Toi qui m'as protégé
Quand j'allais me cacher
Pour soigner mes blessures

Ma liberté
Pourtant je t'ai quittée
Une nuit de décembre
J'ai déserté
Les chemins écartés
Que nous suivions ensemble
Lorsque sans me méfier
Les pieds et poings liés
Je me suis laissé faire
Et je t'ai trahie pour
Une prison d'amour
Et sa belle geôlière

Et je t'ai trahie pour
Une prison d'amour
Et sa belle geôlière

1970

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Paroles de chanson
commenter cet article
11 octobre 2006 3 11 /10 /octobre /2006 16:15

 

 

Qu'espérions-nous que croyons-nous
La terre elle tournera sans nous
Sans nos délires nos rêves fous
Et sans ce monde qui finit
Que croyons-nous qu'espérions-nous
L'amour ne nous doit rien du tout
Et pour les autres comme pour nous
L'amour s'en va l'amour s'en fout

Pourquoi toujours rêver sans fin
D'autres soleils d'autres matins
Un hiver n'est pas un printemps
Nous ne sommes pas des géants
Qui peuvent se moquer du temps

Pourquoi rêver à d'autres vies
Pourquoi rêver de symphonies
Il faut un jour enfin je crois
S'en tenir à la mélodie
Un jour décider de sa vie

Que croyons-nous que voulions-nous
Le malheur a fondu sur nous
Il ne reste plus rien du tout
De ce royaume qui fût nous

Pourtant ce n'était pas si fou
Ce bonheur était bien à nous
Il fallait le garder c'est tout
Rien que pour nous rien que pour nous

Que croyons-nous qu'espérions-nous
L'amour ne nous doit rien du tout
Et pour les autres comme pour nous
La terre tourne elle tournera sans nous
La terre tourne elle tournera sans nous

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Paroles de chanson
commenter cet article
9 octobre 2006 1 09 /10 /octobre /2006 10:17

 

 

La liberté c'était ma vie
C'était aussi ma solitude
On s'est aimés je t'ai suivi
J'ai partagé tes habitudes
C'est difficile un grand amour
Il y a des heures d'incertitude
La jalousie nous tourne autour
Et j'ai perdu ma solitude

{Refrain:}
Je t'aime avec mon cœur
Je t'aime avec ma peau
Je t'aime avec ma peur
C'est vrai je t'aime trop
Je t'aime avec ma peine
Cachée au fond de moi
Je t'aime avec ma haine
Qu'un jour tu connaîtras
Je t'aime avec mon cœur
Je t'aime avec ma peau
Je t'aime avec ma peur
C'est vrai je t'aime trop
Le diable et le Bon Dieu
Peuvent dormir tranquilles
L'enfer c'est d'être deux
Et le ciel est fragile

Toi le bonheur t'ennuie déjà
Tu veux gagner d'autres batailles
Tu es déjà trop sûr de moi
L'amour n'est rien qu'un feu de paille
Tes yeux sont gris quand tu t'ennuie
Tu me regardes avec tendresse
Mais je dors seule avec la nuit
Et j'ai besoin de tes caresses
{au Refrain, 2x}

1978

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Paroles de chanson
commenter cet article
9 octobre 2006 1 09 /10 /octobre /2006 10:11

 

 

Le vent la mer le soleil et la pluie
C'était comme en hiver
La nuit le froid le feu
C'est l'éclat de ses yeux
Quand elle est en colère
Ma vie souvent qu'elle a trop oubliée
C'est un cri dans mon coeur
Et c'est le vent la mer qui me l'ont redonnée
En rêve cette nuit

Je l'ai vue passer
Elle était nue comme une enfant
Nue comme la mer
Elle était nue dans la lumière
Mon chagrin dansait dans ses yeux clairs
Comme une larme
Une larme amère
Qui serait tombée dans la mer
Elle était belle
Je crois
Qu'elle était tout pour moi

Le vent la mer le soleil et la pluie
C'était comme en hiver
La nuit le froid le feu
C'est l'éclat de ses yeux
Quand elle est en colère
Ma vie souvent qu'elle a presqu'effacée
C'est un cri dans mon coeur
Pourtant ce cri mon coeur commence à l'oublier
Je crois qu'elle reviendra

Je l'ai vue passer
Elle était nue comme une enfant
Nue comme la mer
Elle était nue dans la lumière
Mon chagrin dansait dans ses yeux clairs
Comme une larme
Une larme amère
Qui serait tombée dans la mer
Elle était belle
Je crois
Qu'elle était tout pour moi

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Paroles de chanson
commenter cet article
8 octobre 2006 7 08 /10 /octobre /2006 11:48

 

 

Il y a dans les orphelinats
Des cloches qui sonnent
Mais ne chantent pas
De grands arbres
Qui tendent au ciel leurs bras
Mais les oiseaux ne s'y posent pas

Il y a aussi dans les orphelinats
Quelques poupées qui parlent
Mais ces poupées elles n'ont jamais dit :
"Papa... Maman.."
Il y a dans les orphelinats
Des murs grands comme l'Himalaya
Et des barreaux gros comme des séquoias
Et des portes lourdes comme des trois mâts

Il y a aussi dans les orphelinats
Quelques poupées qui rêvent
Mais ces poupées elles n'ont jamais dit :
"Papa... Maman..."
Il y a dans les orphelinats
Des vitres où l'on ne dessine pas
Et des pelouses où l'on ne marche pas
Et des cailloux qu'on ne lance pas

Mais il y a aussi dans les orphelinats
Quelques poupées qui meurent
Mais ces poupées, elles n'ont jamais dit :
"Papa... Maman..."
Dans les orphelinats comme des prisonniers
Il y a des lits blancs avec des numéros
Et des poupées couchées qui crient en dormant
Elles crient : "Papa... Maman..."

Il y a des larmes sur les oreillers des poupées
Car les poupées elles savent toutes, toutes pleurer
Ah ! Il y a des rêves qui passent sous les yeux fermés
Car les poupées savent toutes rêver
Ah ! Il y a des yeux au ciel, des mains croisées
Car les poupées savent toutes prier
Car ces pauvres poupées pourraient aimer
Sauraient aimer... pour être aimées....

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Paroles de chanson
commenter cet article
8 octobre 2006 7 08 /10 /octobre /2006 11:28

 

 

 

Elle parle comme l'eau des fontaines
Comme les matins sur la montagne
Elle a les yeux presque aussi clairs
Que les murs blancs du fond de l'Espagne
Le bleu nuit de ses rêves m'attire
Même si elle connaît les mots qui déchirent
J'ai promis de ne jamais mentir
À la fille qui m'accompagne
Au fond de ses jeux de miroirs
Elle a emprisonné mon image
Et même quand je suis loin le soir
Elle pose ses mains sur mon visage
J'ai brûlé tous mes vieux souvenirs
Depuis qu'elle a mon cœur en point de mire
Et je garde mes nouvelles images
Pour la fille avec qui je voyage
On s'est juré les mots des enfants modèles
On se tiendra toujours loin des tourbillons géants
Elle prendra jamais mon cœur pour un hôtel
Je dirai les mots qu'elle attend
Elle sait les îles auxquelles je pense
Et l'autre moitié de mes secrets
Je sais qu'une autre nuit s'avance
Lorsque j'entends glisser ses colliers
Un jour je bâtirai un empire
Avec tous nos instants de plaisirs
Pour que plus jamais rien ne m'éloigne
De la fille qui m'accompagne
On s'est juré les mots des enfants modèles
On se tiendra toujours loin des tourbillons géants
Je prendrai jamais son cœur pour un hôtel
Elle dira les mots que j'attends
Elle sait les îles auxquelles je pense
Et l'autre moitié de mes délires
Elle sait déjà qu'entre elle et moi
Plus y a d'espace et moins je respire

1983

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Paroles de chanson
commenter cet article
7 octobre 2006 6 07 /10 /octobre /2006 12:29

 

 

 

Avant de faire l'amour
Quand tu sors d'un bain d'eau
Avant de faire l'amour
Le corps plein de repos
Quand tu vois mon regard
Qui contemple bizarre
Ces endroits dévoilés
Que tu voudrais cacher
Tu défais tes cheveux
Tu baisses un peu les yeux
Dans mes bras tu te jettes
Un petit peu inquiète
Ce qui va se passer
Tu le sens je le sais
Mais tu veux faire semblant
Pour jouer à l'enfant
Et tu rallumes la lampe
Toujours la même lampe

Pendant qu'on fait l'amour
Je cherche à rechercher
Pendant qu'on fait l'amour
Dans tes yeux cette buée
Qui prouve ton plaisir
Mais je te sens raidir
Tu me griffes le dos
Tu casses un bibelot
Et je sens ta cambrure
Trembler dans un murmure
Mais quand t'aime pudique
Oublie la nostalgie
Là tu te laisses aller
Oublié caressé
Le moment est venu
Où l'on est vraiment nus
Tu renverses la lampe
Toujours la même lampe

Après avoir fait l'amour
On se sent tellement bien
Après avoir fait l'amour
Pourtant je ne fus rien
Ton corps enduit de sueur
Tu as eu un peu peur
On voudrait se parler
Mais on s'est tout avoué
Ton corps dans le sillage
De ce plaisir sans âge
Je veux te regarder
Ton corps vient de m'aimer
Et tu t'es déjà blottie
A moitié endormie
Je te voudrais encore
Mais je couvre ton corps
Et j'éteins la lampe
Toujours la même lampe

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Paroles de chanson
commenter cet article
7 octobre 2006 6 07 /10 /octobre /2006 12:06

 

 

Elle a fini par se lasser
De cette vie de ce métier
Des éternels aller retour
Entre le travail et l'amour

Puisqu'elle se tourne vers toi
Essaie de l'aimer mieux que moi
Moi je n'ai pas su la comprendre
Je n'ai jamais su être tendre

Elle éteint ma plus belle histoire
Je n'ai pas su la raconter
Me reste mes rêves de gloire
Mais j'ai plus envie de chanter

Protège-la elle est fragile
Prends garde a ne pas la faire pleurer
Elle me quitte ainsi soit-il
Essaie au moins de bien l'aimer

Prends bien soin d'elle
Prends bien soin d'elle
Prends bien soin d'elle
Sois lui fidèle

Prends bien soin d'elle
Qu'importe qui elle aime pourvu qu'elle soit aimée
Si je l'aime quand même je me ferai discret
Qu'importe qu'elle s'en aille je serai bon perdant
J'aurai beaucoup moins mal si tu l'aime vraiment

Fais attention elle s'enrhume
Aux premiers frimas de l'hiver
Elle craint la brise et la brume
Protège-la des vents contraires

Prends bien garde a ne pas la perdre
A ne jamais la décevoir
Elle n'est pas de celle qui reste
En s'accrochant a leur mouchoir

Elle était ma plus belle histoire
Je n'ai pas su la raconter
Me restent mes rêves de gloire
Mais j'ai plus envie de chanter

Protège-la elle est fragile
Prend garde a ne pas la faire pleurer
Elle me quitte ainsi soit-il
Essaie au moins de bien l'aimer

Prends bien soin d'elle
Prends bien soin d'elle
Prends bien soin d'elle
Sois lui fidèle

Prends bien soin d'elle
Prends bien soin d'elle
Qu'importe qui elle aime pourvu qu'elle soit aimée
Si je l'aime quand même je me ferai discret
Qu'importe qu'elle s'en aille je serai bon perdant
J'aurai beaucoup moins mal si tu l'aime vraiment

Prends bien soin d'elle
Prends bien soin d'elle
Prends bien soin d'elle
Sois lui fidèle

 

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Paroles de chanson
commenter cet article