Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'univers d'un poète
  • L'univers d'un poète
  • : Il y a deux choses ici-bas qui ont fait couler plus de larmes que les guerres n'ont fait couler de sang, ce sont les mensonges et les promesses que l'on ne respecte pas...
  • Contact

Pour aider

Pour ceux qui désire agir...

 

Il existe 1000 façons d'agir

- Faire un don

- Mettre un lien

- En parler

- Etc...

 

Les maladies rares

 

 

(Il existe d'autres adresses)

http://www.alliance-maladies-rares.org/article.php3?id_rubrique=219&id_article=87

 

 

 

 

Recherche

L'univers d'un poète...

Vous mes ami(e)s fidèles

Bien que virtuels

Souvent sans âge

Et sans visage

   

Qu'importe que vous soyez virtuels

Pour moi vous êtes bien réels

Et vous êtes précieux

A mes yeux

 

  Vous êtes présent à toute heure

Il me suffit d'allumer mon ordinateur

Pour vous retrouver

Publier, converser et partager

   

Je prends tant de plaisir

A vous lire

Que bien souvent

J'en oublie mes tourments

   

Et quand il m'arrive un malheur

Vous me réchauffez le cœur

Et me tendez la main

Pour tentez d'apaiser mon chagrin

  

Vous êtes comme un rayon de soleil

Comme un arc-en-ciel

Et vos mots chaleureux

Me rendent heureux

 

C'est pourquoi j'aimerais en ce jour

Vous rendre hommage à mon tour

Et vous dire combien vous comptez

Et combien vous m'avez manqués…

Peter Pan...

 

 

 

CE PETIT BOUT D'CHOU VOUS INTERDIT DE QUITTER CE BLOG SANS Y LAISSER UNE TRACE DE VOTRE PASSAGE...

 

Archives

AIDEZ FABRICE !

AIDEZ FABRICE !

Fabrice est un petit garçon de 6 ans atteint d'une maladie rare, la leucodystrophie...

Aujourd'hui, il existe une lueur d'espoir pour ce petit garçon et sa famille, de nouveaux essais clinique sont en cours...

MAIS APPAREMMENT, CETTE CHANCE LUI EST POUR L'INSTANT REFUSE SOUS PRETEXTE QU'IL SERAIT TROP VIEUX DE 4 MOIS !!!

Son père à lancé une pétition, je vous serais reconnaissant de prendre 2 minutes de votre temps pour cliquer sur le lien ci-dessous afin de signer cette pétition...

Parlez-en, mettez un article sur votre blog, contactez vos ami(e)s, etc... 

 

AIDEZ NE COUTE RIEN !

 

www.elfe-asso.fr 
 

Merci du fond du coeur à tous et à toutes...

Peter Pan...

18 mai 2008 7 18 /05 /mai /2008 22:09


France Gall


Quand le désert avance
C'est la vie qui s'en va
La faute à pas de chance
Ou dieu qui nous foudroie

Et le désert avance
Plus personne n'y croit
C'est notre déchéance
L'impossible combat
Quand le désert avance

Que veux-tu que l'on soit ?
Les femmes Touaregs dansent
Elles-mêmes n'y croient pas

Dans leurs souvenirs d'enfance
Les chasseurs étaient là
Mais le désert avance
Le sable devient roi

Et c'est notre souffrance
Qui coule entre nos doigts
Dans ces dunes immenses
Qui donc y survivra

Mais toi qui vient de France
Où l'on oublie qu'on boit
Dis-leur ce que tu penses
Dis-leur ce que tu vois

Dis-leur quelle est leur chance
Et qu'ils ne la voient pas
Et qu'on meurt d'impuissance
Mais qu'on garde la foi

Que le désert avance
Et l'eau n'arrive pas
Sans cette délivrance
Nous n'avons plus le choix

Dis-leur que la nuit tombe
Sur cette affreuse urgence
Et que c'est sur nos tombes
Que le désert avance

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Chansons engagées
commenter cet article
15 mai 2008 4 15 /05 /mai /2008 21:01

Ceci est mon 300ème article ! Alors je me devais de parler d'une chose qui me tient à coeur... Mais comme Cali fait cela bien mieux que moi, j'ai décidé de publier sa chanson... J'espère qu'elle vous plaira...




Ils ont donné une médaille à ta mère, un uniforme lui a dit
Tu as été un héros au combat, elle pouvait être fière au nom de la patrie
Nous devions faire l’amour à ton retour pour la première fois
La neige brûle mes lèvres, je n’aime pas le bruit sourd de tous ces pas


Je n’aime pas la photo qu’ils ont choisie pour la cérémonie,
Ce n’est pas la plus belle photo de toi
Je n’aime pas la boite et le drapeau couché dessus
Nous devions faire l’amour quand tu serais revenu


Nous étions deux enfants,
Tu n’avais jamais embrassé de filles avant moi
Moi j’essayais d’être un peu plus sûre,
D’avoir un peu moins peur que toi
Nous devions faire l’amour à ton retour pour la première fois
L’uniforme a dit que tu ne rentrerais pas


Ta mère t’avais prévenu,
Ce qui compte, c’est les gens qu’on libère et pas ceux qu’on tue
Moi j’avais dit rentre, juste rentre, reviens moi


Et je suis cette boite dans la neige
Et tous ces gens et le bruit laid de leurs pas
Mon cœur qui explose mais personne ne saura
Nous devions faire l’amour à ton retour pour la première fois
Tu es mort à 17 ans pour le pays
Il y a cet horrible drapeau pour qu’on ne l’oublie pas

 

"Ma chère
L'ange de mon coeur
Je sais que ton courageux coeur est brisé
Et il semblerait qu'il n'y ai pas de justice dans ce monde
Et comment tu peux porter cette douleur tous les jours
Pour toute ta vie
Mon ange
Je sais que ton courageux coeur est brisé
Et pourtant... 
Et pourtant tout est bien
Le monde continuera de tourner
Et la justice, bien que déguisé, est partout
Tout ce qui est faux sera corrigé
Et toi et ton amoureux
Serai réuni"


Un petit clic de souris pour écouter cette chanson et voir un petit clip...

video
 

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Chansons engagées
commenter cet article
10 mai 2008 6 10 /05 /mai /2008 10:49




Approche-toi petit, écoute-moi gamin,
Je vais te raconter l'histoire de l'être humain
Au début y avait rien au début c'était bien
La nature avançait y avait pas de chemin
Puis l'homme a débarqué avec ses gros souliers
Des coups d'pieds dans la gueule pour se faire respecter
Des routes à sens unique il s'est mis à tracer
Les flèches dans la plaine se sont multipliées
Et tous les éléments se sont vus maîtrisés
En 2 temps 3 mouvements l'histoire était pliée
C'est pas demain la veille qu'on fera marche arrière
On a même commencé à polluer le désert


Il faut que tu respires, et ça c'est rien de le dire
Tu vas pas mourir de rire, et c'est pas rien de le dire


D'ici quelques années on aura bouffé la feuille
Et tes petits-enfants ils n'auront plus qu'un oeil
En plein milieu du front ils te demanderont
Pourquoi toi t'en as 2 tu passeras pour un con
Ils te diront comment t'as pu laisser faire ça
T'auras beau te défendre leur expliquer tout bas
C'est pas ma faute à moi, c'est la faute aux anciens
Mais y aura plus personne pour te laver les mains
Tu leur raconteras l'époque où tu pouvais
Manger des fruits dans l'herbe allongé dans les prés
Y avait des animaux partout dans la forêt,
Au début du printemps, les oiseaux revenaient


Il faut que tu respires, et ça c'est rien de le dire
Tu vas pas mourir de rire, et c'est pas rien de le dire
Il faut que tu respires, c'est demain que tout empire
Tu vas pas mourir de rire, et c'est pas rien de le dire


Le pire dans cette histoire c'est qu'on est des esclaves
Quelque part assassin, ici bien incapable
De regarder les arbres sans se sentir coupable
A moitié défroqués, cent pour cent misérables
Alors voilà petit, l'histoire de l'être humain
C'est pas joli joli, et j'connais pas la fin
T'es pas né dans un chou mais plutôt dans un trou
Qu'on remplit tous les jours comme une fosse à purin


video

Pour voir le clip, un petit clic de souris suffit sur l'image ci-dessus...

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Chansons engagées
commenter cet article
6 mai 2008 2 06 /05 /mai /2008 17:55



Quand 2 artistes de génies se retrouvent, ça donne çeci...
Parole : Zazie  Musique : Calogero


Qui ne sait pas voler
Mais chasse les oiseaux ?
Qui, sous l'eau,
Ne sait pas respirer ?
Mais qui suis-je donc
Pour me croire le plus fort
Pour me croire tout permis
Me donner le droit de vie et de mort
Devine, que dire encore ?

Refrain
Je suis le moins humain
Des animaux
Je suis le pire
Je pense à rien,
Qu'à sauver ma peau
Pour ainsi dire
Le plus sauvage
Des fauves en cage
Je suis de loin
Le moins beau

Qui invente la bombe ?
Qui se moque du monde ?
Qui tue pour le plaisir de tuer ?
Mais qui suis-je donc
Pour me croire au-dessus
De tous ceux que je tue ?
Qui ne respecte rien ni personne ?
Qui donc ? si ce n'est l'homme

Refrain

Je suis le dernier maillon de la chaîne
Un moins que rien
Un homme qui n'a plus figure humaine
Oui, je suis bien
Le plus sauvage
Des fauves en cage
Je suis de loin le moins beau

Oui, je suis bien
Le plus sauvage
Des fauves en cage
Je suis de loin le moins beau

À quoi me sert mon cerveau ?



Pour écouter cette chanson il suffit d'un petit clic de souris...

video

P.S.  Merci à WacsiM pour le tuyau..
Repost 0
Published by Peter Pan - dans Chansons engagées
commenter cet article
1 mai 2008 4 01 /05 /mai /2008 09:28

Ridan...


Elle pleure, elle pleure,
Elle pleure ma planète !
Elle sent que sa fin est proche
Et ça la rend folle !
Dites-leur, dites-leur,
Dites-leur qu'ils sont fous !
"Pourquoi tu pleures ?"
La Terre en a ras le bol un point c'est tout !


Aujourd'hui j'ai de la chance
Je suis encore là.
J'vais pouvoir voir le ciel encore une fois.
L'air pur ici aussi se fait si rare,
Que même les clébards disent
Qu'il y en a marre !
De respirer cette merde à pleins poumons,
Tout ça pour qu'un petit con
Gagne des millions.
Tu sais que notre vie de chien nous suffit bien,
Pas besoin de choper
Le cancer des êtres humains.
Nous paierons cher sans doute votre insolence,
Vous jouez avec ce monde par négligence.
Les frontières de vos cartes n'y feront rien !
Cette Terre n'est pas à nous
Vous le saurez bien


Elle pleure, elle pleure,
Elle pleure ma planète !
Elle sent que sa fin est proche
Et ça la rend folle !
Dites-leur, dites-leur,
Dites-leur qu'ils sont fous !
La Terre en a ras le bol comme nous

"Tu pleures encore ?"

La nature est à moi, je suis sa mère
Vous déchaînerez mes nerfs je serai guère
Qu'elles volent vos maisons au-delà des mers.
Vous donnerez des noms à mes colères !
Vous êtes la raison de vos prières,
Et vous aurez raison de vos cimetières.
Qu'elles jaillissent les eaux
Sur votre espèce !
Vous n'aurez plus conscience
De votre petitesse
Je ferai de vos villes ce bel enfer,
Plus chaleureux encore que le paradis.
Vous tremblerez de peur dans vos demeures
Car l'homme a fait de l'homme
Cette chose sans vie...


Un petit clic de souris pour voir le clip :

video
Repost 0
Published by Peter Pan - dans Chansons engagées
commenter cet article
5 septembre 2007 3 05 /09 /septembre /2007 08:44

 

Il suffit d'un petit clic de souris pour visionner le clip...

 

JE SUIS UN HOMME (Zazie)

 

Je suis un homme de Cro-Magnon
Je suis un singe ou un poisson
Sur la Terre en toute saison
Moi je tourne en rond, je tourne en rond.

Je suis un seul puis des millions
Je suis un homme au coeur de lion
A la guerre en toute saison
Moi je tourne en rond, je tourne en rond.

Je suis un homme plein d'ambition
Belle voiture et belle maison
Dans la chambre ou dans le salon
Moi je tourne en rond, je tourne en rond.

Je fais l'amour et la révolution
Je fais le tour de la question
J'avance, avance à reculons
Et je tourne en rond, je tourne en rond.

Tu vois, j'suis pas un homme,
Je suis le roi de l'illusion
Au fond, qu'on me pardonne
Je suis le roi, le roi des cons.

Je fais le monde à ma façon
Coulé dans l'or et le béton
Corps en cage, jeté en prison
Moi je tourne en rond, je tourne en rond.

Assis devant ma télévision
Je suis de l'homme, la négation
Pur produit de consommation
Oui, mon compte est bon
Mon compte est bon.

Tu vois, j' suis pas un homme,
Je suis le roi de l'illusion
Au fond, qu'on me pardonne
Je suis le roi, le roi des cons.

C'est moi, le maître du feu,
Le maître du jeu, le maître du monde
Et vois ce que j'en ai fait,
Une Terre glacée, une Terre brûlée,
La Terre des hommes que les hommes abandonnent.

Je suis un homme au pied du mur
Comme une erreur de la nature
Sur la Terre sans d'autres raisons
Moi je tourne en rond, je tourne en rond.

Je suis un homme et je mesure
Toute l'horreur de ma nature
Pour ma peine, ma punition,
Moi je tourne en rond, je tourne en rond

Je suis un homme et je mesure
Toute l'horreur de ma nature
Pour ma peine, ma punition,
Moi je tourne en rond, je tourne en rond

Moi je tourne en rond, je tourne en rond

 

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Chansons engagées
commenter cet article
4 septembre 2007 2 04 /09 /septembre /2007 10:29

 

 

Toutes les guerres se ressemblent en certains points... Honte, déshonneur, morts, massacres, destructions, souffrances, pouvoir et abus de pouvoir et finissent dans la tristesse et l'indifférence...

J'ai honte d'appartenir à un monde qui dépense tant d'argent pour tuer des gens dans des guerres absurdes, alors que des millions de gens meurent encore de faim et de soif aujourd'hui tout près de chez nous, sur notre planète... Mais c'est peut-être en s'entretuant qu'ils pensent résoudre le problème ?

C'est quand même étrange comme choix, car même moi, je connaitrais des moyens moins coûteux et bien plus efficace de résoudre ce problème...

Peter Pan...

 

 

NO BRAVERY (James Blunt)

There are children standing here,
Arms outstretched into the sky,
Tears drying on their face.
He has been here.
Brothers lie in shallow graves.
Fathers lost without a trace.
A nation blind to their disgrace,
Since he's been here.

And I see no bravery,
No bravery in your eyes anymore.
Only sadness.

Houses burnt beyond repair.
The smell of death is in the air.
A woman weeping in despair says,
He has been here.
Tracer lighting up the sky.
It's another families‚ turn to die.
A child afraid to even cry out says,
He has been here.

And I see no bravery,
No bravery in your eyes anymore.
Only sadness.

There are children standing here,
Arms outstretched into the sky,
But no one asks the question why,
He has been here.
Old men kneel and accept their fate.
Wives and daughters cut and raped.
A generation drenched in hate.
Yes, he has been here.

And I see no bravery,
No bravery in your eyes anymore.
Only sadness.

 

Il suffit d'un clic de souris pour visionner le clip

 

AUCUN COURAGE

Il y a des enfants debout
Les bras tendus vers le ciel
Des larmes sèchent sur leur visage
Elle est venue là
Leurs frères dans les fosses communes
Leurs pères disparus sans laisser de traces
Le déshonneur d'une nation aveugle
Depuis qu'elle est venue là

 

Et je ne vois aucun courage
Plus aucun courage dans vos yeux
Seulement de la tristesse

 

Les maisons réduites en cendres
L'odeur de la mort flotte dans l'air
Une femme pleurant de désespoir dit :
Elle est venue là
Des fusées illuminent le ciel
Au tour d'une autre famille de mourir
Un enfant trop effrayé pour pleurer dit :
Elle est venue là

 

Et je ne vois aucun courage
Plus aucun courage dans vos yeux
Seulement de la tristesse

 

Il y a des enfants debout
Les bras tendus vers le ciel
Mais personne ne demande pourquoi
Elle est venue là
Les vieux s'agenouillent face à leur destin
Des épouses et des filles torturées et violées
Une génération plogée dans la haine
Oui, elle est bien venue là

 

Et je ne vois aucun courage
Plus aucun courage dans vos yeux
Seulement de la tristesse.

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Chansons engagées
commenter cet article
3 septembre 2007 1 03 /09 /septembre /2007 15:25

 

Le Bloody Sunday survient lors d’une des marches organisée par l’Association des Droits Civiques d’Irlande du Nord... (NICRA)

La NICRA, menée par Ivan Cooper, est déterminée à éviter toute violence entre les différents protagonistes. Malgré son dialogue avec les autorités unionistes, les paramilitaires de l'IRA et ses tentatives de négociation avec les forces de l'ordre britanniques, la manifestation dégénère et 28 manifestants sont blessés par balles dont 13 décéderont sur place. Une quatorzième personne mourra quatre mois et demi plus tard des blessures reçues ce jour là. Deux versions coexistent :

selon les britanniques, les parachutistes auraient essuyé des tirs de la part de l'IRA auxquels ils auraient riposté,

selon les manifestants, l'armée britannique a délibérément tiré sur une foule désarmée.

Une enquête menée rapidement par une commission présidée par Lord Widgery blanchit l'armée britannique en concluant qu'elle répondait aux tirs de l'IRA.

Cependant, aucune arme n'a été retrouvée sur les lieux pas plus que de traces d'explosif sur les victimes. De plus toutes les victimes se comptent parmi les manifestants ; aucun soldat n'a été tué ou blessé ce jour-là (ce qui est surprenant si les militaires ont été la cible de tirs et se sont contentés de riposter). Aussi un doute a longtemps pesé sur cette version des faits. Il faut ajouter à cela qu'un parachutiste britannique ayant déserté trois mois auparavant a révélé bien après les faits que lors d'une séance d'instruction on leur avait explicitement indiqué que lors des prochaines manifestations (quelque soit leur nature), "il faudrait faire des morts". Un autre élément accrédite la préméditation des tirs sur la foule : une communication interceptée par un policier irlandais présent au QG des paras rapporte que les soldats auraient reçu l'ordre d'utiliser des munitions de petit calibre (différentes des munitions habituellement en dotation dans ces unités) dans le but de faire un maximum de dégâts. On a en effet retrouvé des balles de petit calibre dans les cadavres des manifestants abattus.

Cette journée, désormais inscrite dans l'Histoire sous le nom de Bloody Sunday, marque une nouvelle étape de ce qui allait devenir la guerre civile irlandaise. Les rangs de l'IRA se gonflèrent après ce massacre, entrainant un engrenage de mort entre attentats et représailles entre les camps en présence, comme lors du Bloody Friday à Belfast. L'armée britannique perdit de sa crédibilité dans l'esprit des républicains qui ne virent plus en elle une force d'interposition mais une force de répression au même titre que la Royal Ulster Constabulary (RUC).

La polémique dura longtemps entre les partisans des deux versions qui campaient sur leurs positions respectives.

Le 16 mai 1997, Channel 4 diffuse un documentaire des journalistes Lena Ferguson et Alex Thompson dans lequel quatre soldats révèlent anonymement que les parachutistes ont tiré l'arme à la hanche dans la foule, contredisant la thèse officielle qui prétendait que les tirs avaient visé des cibles précises et hostiles.

Du fait des critiques adressées à la version britannique de cet évènement, le premier ministre Tony Blair fit ouvrir, le 29 janvier 1998, veille de la commémoration annuelle de la tragédie, une nouvelle enquête sur ces évènements. L'enquête a été confiée au juge Mark Saville, assisté de magistrats canadien et australien. Entre 1998 et novembre 2004, 921 témoins furent audités et 1555 témoignages écrits furent examinés. Plusieurs soldats avoueront avoir menti lors de leurs dépositions précédentes et reconnaîtront que les victimes étaient désarmées. Le rapport final est attendu en 2007.

 

 

Source :  http://fr.wikipedia.org/wiki/Bloody_Sunday_(1972)

 

 

 

 

 Il suffit d'un petit clic de souris pour voir la vidéo...

 

 

Sunday bloody sunday  (U2)

I can't believe the news today
I can't close my eyes and make it go away
How long, how long must we sing this song ?
How long ? Tonight we can be as one
Broken bottles under children's feet
Bodies strewn across a dead end street
But I won't heed the battle call
It puts my back up, puts my back up against the wall

Sunday, bloody Sunday
Sunday, bloody Sunday

And the battle's just begun
There's many lost, but tell me who has won?
The trenches dug between our hearts
And mother's children, brothers, sisters torn apart

Sunday, bloody Sunday
Sunday, bloody Sunday

How long, how long must we sing this song ?
How long ? Tonight we can be as one
Tonight, tonight

Sunday, bloody Sunday
Sunday, bloody Sunday

Wipe the tears from your eyes
Wipe your tears away
Wipe your bloodshot eyes

Sunday, bloody Sunday
Sunday, bloody Sunday

And it's true we are immune
When fact is fiction and T.V. is reality
And today the millions cry
We eat and drink while tomorrow they die
The real battle just begun
To claim the victory Jesus won
On a Sunday, bloody Sunday
Sunday, bloody Sunday

 

Dimanche sanglant dimanche

 

Je ne peux pas croire les nouvelles aujourd'hui

Je ne peux pas fermer mes yeux et l'oublier

Jusqu'à quand, jusqu'à quand devrons-nous chanter cette chanson ?

Jusqu'à quand ? Ce soir, nous pouvons être unis

Des bouteilles cassées sous les pieds des enfants

Des corps répandus de part et d'autre d'une impasse

Mais je ne veux pas faire attention à l'appel du combat

Cela à poussé mon dos, cela a poussé mon dos contre le mur

 

Dimanche sanglant dimanche

Dimanche sanglant dimanche

 

Et le combat ne fait que commencer

Il y a beaucoup de pertes, mais dites-moi qui a gagné ?

Des tranchées creusées dans nos coeurs

Et des enfants, des frères et soeurs déchirés

 

Dimanche sanglant dimanche

Dimanche sanglant dimanche

 

Jusqu'à quand, jusqu'à quand devrons-nous chanter cette chanson ?

Jusqu'à quand ? Ce soir nous pouvons être unis

Ce soir...ce soir

 

Dimanche sanglant dimanche

Dimanche sanglant dimanche

 

Sèche les larmes de tes yeux

Sèche tes larmes

De tes yeux injectés de sang

 

Dimanche sanglant dimanche

Dimanche sanglant dimanche

 

Et c'est vrai que nous sommes immunisés

Quand les faits sont de la fiction et la télé la réalité

Et aujourd'hui des millions d'appels

Nous mangeons et buvons tandis que demain ils mourront

Le véritable combat ne fait que commencer

Pour clamer la victoire que Jésus à gagné

Un dimanche, sanglant dimanche

Dimanche sanglant dimanche

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Chansons engagées
commenter cet article
5 avril 2007 4 05 /04 /avril /2007 08:09

 

Juste une précision avant de commencer... Ayant déjà consacré un mois sur le thème du racisme, je ne m'attarderai pas sur ce sujet, je voulais juste vous parlez de Rosa que j'avais oublié et que mon ami Obispo m'a gentillement fait remarqué... Mille excuses...

 

Rosa Louise Mccauley Parks (1913 - 2005)

Rosa, surnommé "mère du mouvement des droits civiques" est devenue célébre le 1er décembre 1955 à Montgomery en Alabama.

Elle refusa tout simplement de céder sa place à un blanc dans un bus. Elle fut arrêter par la police et reçu une amende de 10 dollars plus 4 dollars de frais de justice. Elle n'accepta pas ce jugement et fit appel. Un jeune pasteur noir de 26 ans encore totalement inconnu, Martin Luther King, entamme alors une campagne de protestation et de boyocotte contre cette compagnie de bus pendant plus d'un an.

Le 13 novembre 1956, la cour suprême des Etats-Unis casse les lois ségrégationnistes dans les bus les estimant anticonstitutionnelles !

Ce que j'aimerais vous dire c'est qu'un simple mot, "non" a fait changer bien des choses dans le monde...

Mais qu'on ne s'y trompe pas, c'était il y a 50 ans à peine et le racisme existe encore toujours, bien qu'il soit nettement moins grave...

 

 video
 
Quand d'obéir dégoute
On s'enfonce dans la vase
Y a toujours une goutte
Qui fait déborder un vase

Et puis se voir dire non
Enfin, enfin le dire
Pour respirer à fond
Se soulager du pire

C'était çà ou crever
Sans fierté à genoux
Quand y a rien à rêver
Qu 'est ce qu'on risque après tout

T'avais rien d'mandé là...Rosa
Mais c'est tombé sur toi...ce jour là
Tu a fais le premier pas
Et y a eu Mandela après toi

T'avais rien d'mandé là...Rosa
Mais c'est tombé sur toi...ce jour là
T'as fait qu'ouvrir la voie
T'as eu ce courage là...Rosa

Pour ceux qui dans l'histoire
N'ont pas retenu ton nom...non
Tu es la première Noire
A avoir osé dire non

Parce qu'assise dans un bus
Un blanc voulait ta place
Avec la peur en plus
De le regarder en face

Si tu voyais Rosa
Les routes que tu as faites
Parce qu'un jour tu osa
Simplement tenir tête

T'avais rien d'mandé là...Rosa
Mais c'est tombé sur toi...ce jour là
Tu a fais le premier pas
et y a eu mandela après toi

T'avais rien d'mandé là...Rosa
Mais c'est tombé sur toi...ce jour là
Tu n'as fait qu'ouvrir la voie
Mais tu as eu ce courage là

Rosa... Rosa

T'avais rien d'mandé là...Rosa

Rosa... Rosa... Rosa...

T'avais rien démandé là...Rosa
Mais c'est tombé sur toi...ce jour là
Tu a fais le premier pas
et y a eu mandela après toi

T'avais rien d'mandé là...Rosa
Mais c'est tombé sur toi...ce jour là
Tu n'as fait qu'ouvrir la voie
Mais tu as eu ce courage là

Rosa... Rosa...
Repost 0
Published by Peter Pan - dans Chansons engagées
commenter cet article