Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'univers d'un poète
  • L'univers d'un poète
  • : Il y a deux choses ici-bas qui ont fait couler plus de larmes que les guerres n'ont fait couler de sang, ce sont les mensonges et les promesses que l'on ne respecte pas...
  • Contact

Pour aider

Pour ceux qui désire agir...

 

Il existe 1000 façons d'agir

- Faire un don

- Mettre un lien

- En parler

- Etc...

 

Les maladies rares

 

 

(Il existe d'autres adresses)

http://www.alliance-maladies-rares.org/article.php3?id_rubrique=219&id_article=87

 

 

 

 

Recherche

L'univers d'un poète...

Vous mes ami(e)s fidèles

Bien que virtuels

Souvent sans âge

Et sans visage

   

Qu'importe que vous soyez virtuels

Pour moi vous êtes bien réels

Et vous êtes précieux

A mes yeux

 

  Vous êtes présent à toute heure

Il me suffit d'allumer mon ordinateur

Pour vous retrouver

Publier, converser et partager

   

Je prends tant de plaisir

A vous lire

Que bien souvent

J'en oublie mes tourments

   

Et quand il m'arrive un malheur

Vous me réchauffez le cœur

Et me tendez la main

Pour tentez d'apaiser mon chagrin

  

Vous êtes comme un rayon de soleil

Comme un arc-en-ciel

Et vos mots chaleureux

Me rendent heureux

 

C'est pourquoi j'aimerais en ce jour

Vous rendre hommage à mon tour

Et vous dire combien vous comptez

Et combien vous m'avez manqués…

Peter Pan...

 

 

 

CE PETIT BOUT D'CHOU VOUS INTERDIT DE QUITTER CE BLOG SANS Y LAISSER UNE TRACE DE VOTRE PASSAGE...

 

Archives

AIDEZ FABRICE !

AIDEZ FABRICE !

Fabrice est un petit garçon de 6 ans atteint d'une maladie rare, la leucodystrophie...

Aujourd'hui, il existe une lueur d'espoir pour ce petit garçon et sa famille, de nouveaux essais clinique sont en cours...

MAIS APPAREMMENT, CETTE CHANCE LUI EST POUR L'INSTANT REFUSE SOUS PRETEXTE QU'IL SERAIT TROP VIEUX DE 4 MOIS !!!

Son père à lancé une pétition, je vous serais reconnaissant de prendre 2 minutes de votre temps pour cliquer sur le lien ci-dessous afin de signer cette pétition...

Parlez-en, mettez un article sur votre blog, contactez vos ami(e)s, etc... 

 

AIDEZ NE COUTE RIEN !

 

www.elfe-asso.fr 
 

Merci du fond du coeur à tous et à toutes...

Peter Pan...

26 mars 2006 7 26 /03 /mars /2006 01:41

1929   Charles Dumont

1944   Diana Ross

1952   Didier Pironi

1963   Roch Voisine

1976   Amy Smart

1980   Florian Dubos (Kyo)

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Anniversaire de stars
commenter cet article
26 mars 2006 7 26 /03 /mars /2006 01:39
Gaston et son camarade de classe, Paul, vont à l'école. Arrivée près de l'école, Paul dit à Gaston : " t'as vu le panneau ?" (ralentir, école) et Gaston lui répond : " ils veulent tout de même pas qu'on y aille en courant !"
Repost 0
25 mars 2006 6 25 /03 /mars /2006 03:11

 


Quatre murs gris

Entre lesquelles il fait si froid

Le coeur à l'agonie

Poursuivit par des ombres

Je repasse ma vie

Comme un film dans l'ombre

 

Image après image

Chaque instant sans le moindre oublie

Prend sa place sur une page

Du grand livre de ma vie

Et ta présence sur chaque page

Me prouve l'importance que tu avais dans ma vie

 

Comment continuer mon histoire

Il me reste tant de pages blanches

Et si peu d'espoir

Tu étais l'arbre et j'étais la branche

Il faut être fou pour croire

Que sans l'arbre elle a encore une chance

 

Et pourtant, je n'ai pas le choix

Il me faudra remplir ces pages

Tu m'as transmis cette force que tu avais en toi

Ta bonté, ta sagesse et ton courage

J'espère en faire bon usage et avoir la joie

De remplir de bonheur ce qu'il me reste de pages...

 

Peter Pan...

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Mes poèmes
commenter cet article
25 mars 2006 6 25 /03 /mars /2006 02:52
Nous sommes en plein mois de juillet, dehors température caniculaire. Aujourd'hui la mère de Gaston à décider d'aller à la plage avec son fils. Arrivée à la voiture, ils chargent les affaires dans le coffre et grimpe en voiture. Il fait une chaleur insupportable dans la voiture et Gaston demande à sa mère : "maman, pourquoi fait-il si chaud dans la voiture ?" et la mère répond : "s'est le soleil qui tape" et Gaston lui rétorque : "alors pourquoi j'entends rien ?"...
Repost 0
24 mars 2006 5 24 /03 /mars /2006 14:33

1877   Alphonse de Chateaubriand

1942   Aretha Franklin

1943   Paul Michael Glaser

1947   Elton John

1962   Marcia Cross

1965   Sarah Jessica Parker

1973   Michaela Dorfmeister

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Anniversaire de stars
commenter cet article
24 mars 2006 5 24 /03 /mars /2006 14:28

1930   Steve McQueen

1934   Jean-Louis David

1947   Erick Erickson

1948   Oskar Lee

1951   Tommy Hilfiger

1960   Nena

1964   Raphaël Mezrahi

1970   Sharon Corr

1972   Christophe Duggary

1974   Alyson Hannigan

1977   Corneille

 

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Anniversaire de stars
commenter cet article
23 mars 2006 4 23 /03 /mars /2006 16:38

 


Ne pas porter de signe extérieur

De blessure ou de douleur

Ne signifie pas qu'à l'intérieur

Rien ne meurt

Il existe des douleurs

Invisibles de l'extérieur

 

Il existe des larmes

Plus blessantes

Que des armes

Plus tranchantes

Que des lames

Et qui font saigner notre âme

 

Il existe des maux

Qui tuent sans tuer

Et des mots

Qui blessent sans achever

Qui pénètrent notre peau

Sans laisser de plaie

 

Qui laissent des cicatrices

Plus larges et plus profondes

Qu'un précipice

Ou que le plus grand océan du monde

Et bien souvent plus destructices

Que les plus graves blessures extérieures au monde...

 

Peter Pan...

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Mes poèmes
commenter cet article
22 mars 2006 3 22 /03 /mars /2006 22:08

"On ne voit bien qu'avec le coeur, l'essentiel est invisible pour les yeux"  (St - Exupéry)

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Citations célèbres
commenter cet article
22 mars 2006 3 22 /03 /mars /2006 21:43





Alfred de Musset 1810 - 1857  (en quelques mots)

Alfred de Musset vient au monde à Paris en 1810. En 1832, il perdra son père. Puis il entamera une relation amoureuse orageuse avec George Sand qui boulverse sa vie (1833). Elle finira par le tromper. A partir de 1838 de Musset est malade et usé par les excès, mais il écrira encore des contes, des proverbes et des fantaisies poétiques. 1852, il est admis à l'Académie française. Pour beaucoup, il restera de nos mémoires comme le poête de la douleur et des sentiments exacerbés. S'est en 1857 qu'il s'éteindra à Paris.

 

Extrait de "On ne badine pas avec l'amour" (1834)

Acte ll  scène 5

Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux ou lâches, méprisables et sensuels; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées; le monde n'est qu'un égoût sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fanges (boue); mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c'est l'union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière, et on se dit : J'ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois, mais j'ai aimé. C'est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui...

 

Sommaire des poèmes

- Au lecteur

- L'Andalouse

- Venise

- Ballade à la lune

- Chanson

- Rolla (1 à 5)

- La nuit de mai

- La nuit de décembre

- La nuit d'août

- La nuit d'octobre

- A la Malibran

- Chanson de Barberine

- Adieu

- Jamais

- Tristesse

- Souvenir des Alpes

- Un rêve

- La nuit

- Vision

- A George Sand

- Souvenir

- Rêverie

 

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Poètes
commenter cet article
22 mars 2006 3 22 /03 /mars /2006 20:19

 

 

Seul, assis sur un banc

Un homme aux cheveux blancs

Le visage marqué par d'inombrables événements

Les yeux cernés et le regard éteint

Le corps frêle et tremblant

Les mains chiffonnées et la peau usée par le temps

Vient tous les jours attendre impatiemment

La fin du chemin

 

On peut lire sur son visage

Comme dans un livre d'image

Chacunes de ses rides est un page

Qui raconte son histoire

Chacun de ses voyages

Chacun de ses naufrages

Chacun de ses actes, sage ou volage

Chaque sillage est un reflet de sa mémoire

 

Il se souvient de ses jeunes années

De ses rêves et de la réalité

De tout ce qui s'est envolé ou réalisé

Et de la distance parcourue

De celle qu'il a fidèlement aimée

Pendant plus de 50 années

Avec qui, il a tout partagé

Et qui à présent n'est plus

 

Il se souvient de leurs enfants

Harmony et Jean

Qui maintenant

Reposent en paix

Et sur son banc, tous les jours, il fait ses prières

Dans ce cimetière

A côté de cette même pierre

Qui bientôt hébergera ses peines et ses joies pour l'éternité

 

Le dos courbé

Par le poids des années

Et le coeur léger

Il s'en est allé vers sa dernière demeure

Simple passager

De l'obscurité à l'obscurité

Il n'a fait que marcher

Vers la lumière...

 

Peter Pan...

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Mes poèmes
commenter cet article