Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'univers d'un poète
  • L'univers d'un poète
  • : Il y a deux choses ici-bas qui ont fait couler plus de larmes que les guerres n'ont fait couler de sang, ce sont les mensonges et les promesses que l'on ne respecte pas...
  • Contact

Pour aider

Pour ceux qui désire agir...

 

Il existe 1000 façons d'agir

- Faire un don

- Mettre un lien

- En parler

- Etc...

 

Les maladies rares

 

 

(Il existe d'autres adresses)

http://www.alliance-maladies-rares.org/article.php3?id_rubrique=219&id_article=87

 

 

 

 

Recherche

L'univers d'un poète...

Vous mes ami(e)s fidèles

Bien que virtuels

Souvent sans âge

Et sans visage

   

Qu'importe que vous soyez virtuels

Pour moi vous êtes bien réels

Et vous êtes précieux

A mes yeux

 

  Vous êtes présent à toute heure

Il me suffit d'allumer mon ordinateur

Pour vous retrouver

Publier, converser et partager

   

Je prends tant de plaisir

A vous lire

Que bien souvent

J'en oublie mes tourments

   

Et quand il m'arrive un malheur

Vous me réchauffez le cœur

Et me tendez la main

Pour tentez d'apaiser mon chagrin

  

Vous êtes comme un rayon de soleil

Comme un arc-en-ciel

Et vos mots chaleureux

Me rendent heureux

 

C'est pourquoi j'aimerais en ce jour

Vous rendre hommage à mon tour

Et vous dire combien vous comptez

Et combien vous m'avez manqués…

Peter Pan...

 

 

 

CE PETIT BOUT D'CHOU VOUS INTERDIT DE QUITTER CE BLOG SANS Y LAISSER UNE TRACE DE VOTRE PASSAGE...

 

Archives

AIDEZ FABRICE !

AIDEZ FABRICE !

Fabrice est un petit garçon de 6 ans atteint d'une maladie rare, la leucodystrophie...

Aujourd'hui, il existe une lueur d'espoir pour ce petit garçon et sa famille, de nouveaux essais clinique sont en cours...

MAIS APPAREMMENT, CETTE CHANCE LUI EST POUR L'INSTANT REFUSE SOUS PRETEXTE QU'IL SERAIT TROP VIEUX DE 4 MOIS !!!

Son père à lancé une pétition, je vous serais reconnaissant de prendre 2 minutes de votre temps pour cliquer sur le lien ci-dessous afin de signer cette pétition...

Parlez-en, mettez un article sur votre blog, contactez vos ami(e)s, etc... 

 

AIDEZ NE COUTE RIEN !

 

www.elfe-asso.fr 
 

Merci du fond du coeur à tous et à toutes...

Peter Pan...

22 mars 2006 3 22 /03 /mars /2006 21:43





Alfred de Musset 1810 - 1857  (en quelques mots)

Alfred de Musset vient au monde à Paris en 1810. En 1832, il perdra son père. Puis il entamera une relation amoureuse orageuse avec George Sand qui boulverse sa vie (1833). Elle finira par le tromper. A partir de 1838 de Musset est malade et usé par les excès, mais il écrira encore des contes, des proverbes et des fantaisies poétiques. 1852, il est admis à l'Académie française. Pour beaucoup, il restera de nos mémoires comme le poête de la douleur et des sentiments exacerbés. S'est en 1857 qu'il s'éteindra à Paris.

 

Extrait de "On ne badine pas avec l'amour" (1834)

Acte ll  scène 5

Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux ou lâches, méprisables et sensuels; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées; le monde n'est qu'un égoût sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fanges (boue); mais il y a au monde une chose sainte et sublime, c'est l'union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux. On est souvent trompé en amour, souvent blessé et souvent malheureux; mais on aime, et quand on est sur le bord de sa tombe, on se retourne pour regarder en arrière, et on se dit : J'ai souffert souvent, je me suis trompé quelquefois, mais j'ai aimé. C'est moi qui ai vécu, et non pas un être factice créé par mon orgueil et mon ennui...

 

Sommaire des poèmes

- Au lecteur

- L'Andalouse

- Venise

- Ballade à la lune

- Chanson

- Rolla (1 à 5)

- La nuit de mai

- La nuit de décembre

- La nuit d'août

- La nuit d'octobre

- A la Malibran

- Chanson de Barberine

- Adieu

- Jamais

- Tristesse

- Souvenir des Alpes

- Un rêve

- La nuit

- Vision

- A George Sand

- Souvenir

- Rêverie

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Poètes
commenter cet article

commentaires

golsana 20/12/2006 08:34

Commentaire compose sur : "SOUVENIR" Alfred de Musset.
 


 

Musset, Alfred de (1810-1857) écrivain et poète français  dont l'œuvre dramatique peut être  considèreé  comme la contribution la plus originale et la plus réussie  au théâtre romantique.
 

Personne sans doute n'a mieux d'écrit que Musset dans le "souvenir".
 

Il a écrit le "Souvenir" l'état moral de la jeunesse romantique du premier tiers du siècle en 1840.
 

Il fait une allusion rétrospective aux craintes qu'inspirait, a lui-même et à ses amis, son projet de pèlerinage sur les lieux d'un amour ancien, Musset évoque longuement le bonheur qu'il a au contraire ressenti en présence de ce paysage: C'est  une analyse qui montre que dans ce paysage l'ancien amour vit encore et continue à s'épanouir; l'homme oublie le vieillissement et rotrouve ses jeunes années; (V.2 -21), puis,d'une manière générale l'attaque vise tous ceux qui trouvent dans le souvenir d'une amour ancien une preuve du néant ou du malheur de l'homme.
 

Non pas que Musset ignore la fuite du temp. Il sait que rien n'est éternel dans le monde, et surtout pas serment d'amour.(Ver 5 - 10).
 

Même il vient de faire personnellement une expérience plus cruelle que toute autre de ce genre; Il a revu, vivante. Le lieu qui a servi de cadre à  une aventure du passé est pour le moment (Ver 6- 12) , envisagé comme la "tombe" de ce souvenir. La douleur que semble devoir provoquer le pèlerinage à cette tombe est si forte que ses amis ne veulent pas laisser le poète aller seul.
 

L'apostrophe à "ses amis" est la première de ce poème, qui, tout en étant l'expression lyrique d'une expérience personnelle, se tourne à plusieurs reprises vers autrui.
 

Il souligne la pérennité de la nature, qui n'a pas changé au cours des sept années qui séparent de ce pèlerinage le séjour avec George Sand.
 

Dans vers (2- 21) - au-delà  de cette réaction spontanée, Musset précise alors ses sentiments, et d'abord en disant ce qu'ils ne sont pas; letton des vers 2-5 laisse déjà percevoir la condamnation, dans les strophes de ceux qui se perdent en "regret" du bonheur ancien.
 

La répétition de l'adjectif "fier" donne une sort de virulence à cette condamnation en "suggérant" que ces regrets sont une attitude de lâcheté en un manque de dignité.
 

Les (V.6-9) opposent, sans polémique cette fois, les sentiments ressentis devant ce paysage à ceux que l'on peut éprouver devant le "tombeau d'un ami". L'expression de la première strophe "tombe de souvenir" est en quelque sorte démentie ici: Tout dans ce paysage respire au contraire la vie.
 

La comparaison est en réalité  complexe: Ce sont les parfums sortant de terre qui dans un premier temps sont comparés au lever de la lune, puis la reviviscence de l'amour; si bien que l'amour qui sort de l'âme attendrie est compare en même temps a ces "parfums du jour" qui sortent, la nuit, d'une "terre humide de pluie". 
 

L'expression même "d'ancien amour" est remarquable en ce que, au moment où elle marque que le souvenir a repris une vie nouvelle, elle semble maintenir, grâce a l'adjectif "ancien" une sorte de distance rapport aux sentiments actuels.
 

Mais il faut noter qu'élargissant dans la strophe suivante son analyse, le poète écrit qu'il "redevient enfant", ce qui suggère une véritable expérience de mémoire affective.
 

Conclusion:
 

Sur les problèmes métaphysiques que soulève cette expérience, il prend des positions personnelles qu'il soutient avec force.
 

Musset lui, est au contraire frappe, a sept ans d'antervalle, par l'immutabilité du décor de son amour.
 

Non seulement la nature est semblable a elle-même, mails les sentiers semblent encore"amoureux" et tout attend, dirait –on le retour de l'amant, par faire revivre l'amour.
 


 

Lyre 07/04/2006 17:50

Bonjour! Tout d'abord, une petite remarque: peter pan est un des personnages des dessins animés que je préfère (oui, je sais, c'est aussi autre chose qu'un personnage, mais c'est par là que je l'ai connu!) Cette citation de Musset est sans doute l'une des seules que j'ai retenu de cette pièce, elle a pour moi une résonnance spéciale. La pièce de théâtre que je préfère de Musset est Lorenzaccio. 

Peter Pan 25/03/2006 02:26

Les poêtes que tu viens de citer son les prochains sur la liste, mais il fallait bien commencer quelque part...Moi, j'adore " Le lac" de Lamartine...Amitié...
Peter Pan...

Pauley 25/03/2006 01:41

Bon poète Musset, mais je préfère Hugo, Verlaine, Rimbaud, Baudelaire et Lamartine, j'en aime d'autres mais la liste est longue !