Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : L'univers d'un poète
  • L'univers d'un poète
  • : Il y a deux choses ici-bas qui ont fait couler plus de larmes que les guerres n'ont fait couler de sang, ce sont les mensonges et les promesses que l'on ne respecte pas...
  • Contact

Pour aider

Pour ceux qui désire agir...

 

Il existe 1000 façons d'agir

- Faire un don

- Mettre un lien

- En parler

- Etc...

 

Les maladies rares

 

 

(Il existe d'autres adresses)

http://www.alliance-maladies-rares.org/article.php3?id_rubrique=219&id_article=87

 

 

 

 

Recherche

L'univers d'un poète...

Vous mes ami(e)s fidèles

Bien que virtuels

Souvent sans âge

Et sans visage

   

Qu'importe que vous soyez virtuels

Pour moi vous êtes bien réels

Et vous êtes précieux

A mes yeux

 

  Vous êtes présent à toute heure

Il me suffit d'allumer mon ordinateur

Pour vous retrouver

Publier, converser et partager

   

Je prends tant de plaisir

A vous lire

Que bien souvent

J'en oublie mes tourments

   

Et quand il m'arrive un malheur

Vous me réchauffez le cœur

Et me tendez la main

Pour tentez d'apaiser mon chagrin

  

Vous êtes comme un rayon de soleil

Comme un arc-en-ciel

Et vos mots chaleureux

Me rendent heureux

 

C'est pourquoi j'aimerais en ce jour

Vous rendre hommage à mon tour

Et vous dire combien vous comptez

Et combien vous m'avez manqués…

Peter Pan...

 

 

 

CE PETIT BOUT D'CHOU VOUS INTERDIT DE QUITTER CE BLOG SANS Y LAISSER UNE TRACE DE VOTRE PASSAGE...

 

Archives

AIDEZ FABRICE !

AIDEZ FABRICE !

Fabrice est un petit garçon de 6 ans atteint d'une maladie rare, la leucodystrophie...

Aujourd'hui, il existe une lueur d'espoir pour ce petit garçon et sa famille, de nouveaux essais clinique sont en cours...

MAIS APPAREMMENT, CETTE CHANCE LUI EST POUR L'INSTANT REFUSE SOUS PRETEXTE QU'IL SERAIT TROP VIEUX DE 4 MOIS !!!

Son père à lancé une pétition, je vous serais reconnaissant de prendre 2 minutes de votre temps pour cliquer sur le lien ci-dessous afin de signer cette pétition...

Parlez-en, mettez un article sur votre blog, contactez vos ami(e)s, etc... 

 

AIDEZ NE COUTE RIEN !

 

www.elfe-asso.fr 
 

Merci du fond du coeur à tous et à toutes...

Peter Pan...

28 avril 2008 1 28 /04 /avril /2008 16:01



 

Vous mes ami(e)s fidèles

Bien que virtuels

Souvent sans âge

Et sans visage

 

 

Qu'importe que vous soyez virtuels

Pour moi vous êtes bien réels

Et vous êtes précieux

A mes yeux

 

 

Vous êtes présent à toute heure

Il me suffit d'allumer mon ordinateur

Pour vous retrouver

Publier, converser et partager

 

 

Je prends tant de plaisir

A vous lire

Que bien souvent

J'en oublie mes tourments

 

 

Et quand il m'arrive un malheur

Vous me réchauffez le cœur

Et me tendez la main

Pour tentez d'apaiser mon chagrin

 

 

Vous êtes comme un rayon de soleil

Comme un arc-en-ciel

Et vos mots chaleureux

Me rendent heureux

 

 

C'est pourquoi j'aimerais en ce jour

Vous rendre hommage à mon tour

Et vous dire combien vous comptez

Et combien vous m'avez manqués…


Peter Pan...

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Mes poèmes
commenter cet article
26 avril 2008 6 26 /04 /avril /2008 12:13



Je la regarde entrer dans ma vie

S'installer dans mon lit

Et réveiller des envies inassouvies

Que je croyais enfuit

Au plus profond de moi



Je la laisse m'envahir

Me pénétrer, me conquérir

Et faire ressurgir

Tout ces désirs

Du plus profond de moi



Je lutte contre des moulins à vent

Comme Don Quichotte en son temps

Mais bien que j'en sois conscient

Je veux vivre ces instants

Et cela me tuera, je le sais



Comme un condamné à mort

Dans le couloir de la mort

A raison ou à tort

Je connais mon sort

Je vais en crever, je le sais



Mais quand le coeur prend les commandes du navire

C'est absolument tout qui chavire

Chacun de nos gestes est dictés par le désir

Sans jamais penser à l'avenir

De peur de voir le rêve finir



Mais les ennemis sont venus en nombre

Et nous poursuivent comme une ombre

Le combat des amants n'est pas banal et bien inégal

Ils se battent contre le temps, les gens et la morale

Avec leur amour comme unique bouclier



Alors un jour

On abandonnera notre amour

Au bord de la route

Pour éviter la déroute

Et conserver la pureté de cet amour



Nous revivrons en silence

Chacun de ces instants si intense

Que l'on ne peut partager

De peur d'être condamné

Ce sera notre pénitence



Tu resteras ma plus belle histoire d'amour

Et bien que je t'aurai perdu mon amour

Et malgré les conséquences dévastatrices

Je porterai l'emblème de ta cicatrice

Jour après jour...


Peter Pan...

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Mes poèmes
commenter cet article
24 avril 2008 4 24 /04 /avril /2008 14:51




Il est difficile de prédire

Et pourtant parfois sans don particulier

On connait la fin avant de commencer

Comme on sait qu'on va mourir

Avant même que l'on soit né



On ignore même le titre

Mais on connait déjà le dernier chapitre

On connait les acteurs

Que c'est une histoire de coeur

Faut-il écrire le premier chapitre ?



Une fois lancer

On va aimer et donner sans compter

On commence à croire

Qu'on peut changer l'histoire

On oublie que les dés sont bipés



Alors on est heureux

Tous les deux

On s'invente un avenir

Sans avenir

Convaincu qu'on le peut



On défie le temps et l'argent

Nos amis et nos parents

La morale et la religion

Pour vivre notre passion

Malgré le regard des gens



Mais toutes ces guerres

Nous laissent un goût amer

Et un jour rattrapper par le destin

La cavale touche à sa fin

On jette notre amour au bûcher comme une sorcière



Pour une raison aussi dénué de sens

Que la différence

Quelle soit de rang, d'âge, de taille ou d'argent

De religion, de couleur, de sexe ou de sang

Quelle importance



Peu importe que nous soyons différent

Si nous sommes amants

C'était notre choix

C'était notre droit

Mais les gens n'aime pas ce qui est différent



Mais n'oubliez jamais ça

Au lieu de les montrer du doigt

Que l'amour n'a pas de couleur

Que le bonheur n'a pas d'odeur

Alors veuillez respecter ces gens là...


Peter Pan...

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Mes poèmes
commenter cet article
15 avril 2008 2 15 /04 /avril /2008 14:04

 



 


Je regarde derrière moi
Et je vois

  Ceux que j'ai connus

Et ceux que j'ai perdu

 

Certains sont partis si vite

Que je n'ai pu leur dire au revoir

D'autres sont parties ensuite

Sans même m'en apercevoir

 

Ça fait drôle de penser

Que ceux qui étaient à mes côtés

Hier encore

Aujourd'hui sont morts

 

Je regarde derrière moi

Et je vois

Ceux qui ont comptés

Et que la vie n'a pas épargnés

 

Certains n'étaient encore que des enfants

Mais la grande horloge du temps

Pour eux s'est arrêté

Ils n'auront jamais 20 ans

 

D'autres sont partis plus tard

En pleine force de l'âge

Ça fait bizarre

De me dire qu'ils avaient mon âge

 

Je regarde derrière moi

Et je vois

Les deux êtres qui m'ont donné la vie

Et le chagrin m'envahit

 

L'un est partie il y a 3 ans

Et il me manque tant

L'autre s'éteint lentement

Ce n'est qu'une question de temps

 

Alors je maudis la vie

Pour ce qu'elle me fait endurer

Je crache sur la vie

Pour tout ce qu'elle m'a volé

 

Et puis je regarde devant moi

Et je vois

Briller tout un avenir

Porté par tous ces fantômes du souvenir

 

Je regarde mes enfants grandir

Et je les vois s'épanouir

Je me dis que malgré les épreuves

La vie est belle, ils en sont la preuve...


Peter Pan...

Bonjour mes ami(e)s... J'aurais aimé que vous m'aidiez a trouvé un titre pour mon poème... Alors ne vous génez pas ! J'attends vos propositions avec impatience...

Gros bisous à toutes et à tous...

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Mes poèmes
commenter cet article
30 août 2007 4 30 /08 /août /2007 11:54

 

 

 

J'aurais voulu te dire

Qu'il n'y a rien en nous

Qui n'appartient à d'autre qu'à nous

Mais seul les fous

Auraient pu croire

Une telle histoire

 

 

 

J'aurais voulu te dire

Cette histoire n'appartient qu'à nous

Alors soyons fou !

Et partons, juste nous

A l'autre bout de la terre

Vivre un amour sans frontière

 

 

 

J'aurais voulu te dire

Que l'important s'est nous

Que les autres on s'en fou !

Comme si nous étions tout

Toi et moi au bout monde

Comme si nous étions seul au monde

 

 

 

J'aurais voulu te dire

Que si l'amour avait une odeur ou un goût

Elle aurait notre goût

Et notre odeur partout

Comme si tout ce qui nous entourent

N'était fait que d'amour

 

 

 

Mais à défaut de te le dire

Je vais te le faire sentir

Et tu pourras dire :

J'aurais voulu te dire...

Mais nous l'aurons vécu

Alors que dire de plus...

 

Peter Pan...

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Mes poèmes
commenter cet article
28 août 2007 2 28 /08 /août /2007 11:08

 

 

Je rêve d'éclats de rire

D'inombrables heures intenses

De tendresse, de larmes et de rires

De cueillette de champignons et de vacances

Et puis ce fil

Qui rompt la magie et me rend si fragile

 

 


Je rêve de moments d'amour

De milliers de " je t'aime "

Dit à demi-mot ou par détour

De moments magiques où l'on sort de soi-même

Et puis ce fil

Qui rompt la magie et me rend si fragile

 

 


Je rêve d'un homme fort

Comme un chêne

Qui donne l'impression de tout faire sans effort

Même de briser mes chaînes

Et puis ce fil

Qui rompt la magie et me rend si fragile

 

 


Je rêve de la vie

Tout simplement

De l'envie

Qu'elle soit comme avant

Et puis ce fil

Qui rompt la magie et me rend si fragile

 

 


Et  ce fil toujours qui me ramène à la réalité

Comme les files d'un pantin désarticulé

Lui rapelle

Qu'il n'est pas réel

Impossible d'échapper

A cette réalité...

 

Peter Pan...

 

Papa, tu me manques tellement...

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Mes poèmes
commenter cet article
13 août 2007 1 13 /08 /août /2007 15:13

 

 

Les arcs-en-ciel sont très jolies

S'est lorsque la pluie cesse de tomber

Et que les rayons du soleil commencent à briller

Qu'ils apparaissent comme par magie

 

Comme pour nous rappeler

Qu'il est difficile de toujours sourire

Qu'il est normal de pleurer

Mais que le bonheur fini par revenir

 

Les arcs-en-ciel me rendent heureux

Parce que l'espoir est leur message

Quand les gens les regardent, ils font des voeux

Et le désespoir disparaît de leur visage

 

Si ils sont dans les cieux

S'est parce que s'est la volonté de Dieu

S'est après le déluge qu'il les a créé

Pour que jamais personne ne puissent oublier

 

Mais à chaque fois qu'ils disparaissent

J'éprouve cet étrange sentiment

Comme une sorte de faiblesse

Je voudrais tant qu'ils restent éternellement...

 

Peter Pan...

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Mes poèmes
commenter cet article
26 avril 2007 4 26 /04 /avril /2007 17:16

 

 

Encore un court instant d'espoir

Et puis la lune va s'en allée

A nouveau le soleil va prendre le pouvoir

Et vous n'y pouvez rien changer

 

Malgré toutes vos prières

Pas la moindre récolte sur vos terres

Depuis longtemps plus de rivières

Même vos puits sont devenus déserts

 

Le soleil est devenu insoutenable

Ses rayons brûlent comme les flammes de l'enfer

Vos pieds s'embrasent en marchant sur le sable

Pourquoi tant d'acharnement et de misère

 

Vous ne connaissez qu'un seule saison

Et votre terre se casse comme de l'argile

Pourtant, seul, tout là-bas à l'horizon

Il paraît tellement fragile

 

Là-bas, c'est un autre univers

Là-bas, il n'y a pas d'hiver

Le soleil fait sa course en solitaire

Et tout n'est que poussière

 

La mort est accueilli comme une délivrance

Par ces pauvres gens désséchés et affamés

La vie comme un cauchemar qui recommence

Même si le soir le soleil va se coucher

 

Car au petit matin venu, il va ressurgir

Tel un messager de la mort

Et nombreux seront ceux qui vont périr

Pour combien de temps encore ?

 

Peter Pan...

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Mes poèmes
commenter cet article
6 avril 2007 5 06 /04 /avril /2007 08:47

 

 

J'ai souvent risqué ma vie

Pour protéger ma Patrie

En faisant toutes les guerres

Que vous m'avez demandé de faire

 

Si vous saviez comme il est difficile de se battre

Sans savoir de quel camp

Viendra la balle qui va vous abattre

Ignorant si le véritable ennemie est derrière ou devant

 

Mais je pensais qu'en accomplissant mon devoir

Qu'en étant un homme juste et droit

Vous finiriez par voir

Que moi aussi je mérite d'avoir des droits

 

Mais vous m'avez fait des affronts

Qui n'ont pas de nom

Des trahisons

Sans la moindre raison

 

J'ai vue dans mon propre pays

Des prisonniers Nazis

En charmante compagnie

Dans des établissements qui m'étais interdit

 

Je me suis vue l'accès refusé

Là où même les chiens étaient acceptés

Même si j'étais une bête, même si c'était vrai

J'ai au moins gagné le droit à la dignité

 

Mais j'ai fermé les yeux

Je suis resté indifférent

Et j'étais heureux

En pensant qu'après ce serait différent

 

Alors pourquoi aujourd'hui ai-je l'impression

Que ces guerres étaient une excellente raison

Et la meilleure solution

Pour vous débarrasser des indésirables qui peuplent votre nation

 

Vous m'avez blessé

Bien plus profondément

Que nos ennemis m'ont humilié

Dans les camps

 

Eux, avait une raison

Vous n'en aviez pas

Pour cette raison

Je leur pardonne, mais vous pas

 

Je pensais qu'un jour je serais des vôtres

Mais ici, même votre maison est blanche

Comment faire partie des vôtres

Vous ne m'avez jamais donné ma chance

 

Pourtant quand vous avez décidé

De m'envoyé à l'abattoir

Cela ne vous a pas dérangé

Que ma peau était noir...

 

Peter Pan...

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Mes poèmes
commenter cet article
4 avril 2007 3 04 /04 /avril /2007 04:37

J'avais imaginé un monde différent
Meilleur que celui du moment
Et j'ai cherché des années durant
Ce monde que je désirais tant

Et puis, un jour
Alors que j'étais désespéré
Je l'ai rencontré
Il me promit ce monde que j'avais tant cherché

Il me donna ce miracle en sachet
J'ai cru en lui et je l'ai écouté
Et soudain tout émerveillé
Je vis enfin ce que j'avais imaginé
Que j'avais tant cherché
Mais que je n'avais jamais trouvé

Une fois l'effet dissippé
Mon rêve s'envola en fumée
Et ce fut le dur retour à la réalité
Que venait-il de se passer ?

Je devais retrouver ce marchand de rêves
Car je ne supportais plus ce monde-là
Il me fallait retourner là-bas
Tout y est tellement plus beau qu'ici bas

Il me vendit de sa poudre miracle en sachet
J'ai cru en lui et je l'ai écouté
Et soudain, tout émerveillé
Je revis tout ce que j'avais espéré
Que j'avais tant cherché
Et que j'avais hâte de retrouver

Et j'achetais à ce marchand
Des voyages de plus en plus fréquents
Qui duraient de moins en moins longtemps
Malgré les sachets de plus en plus puissants

Une fois les effets dissipés
Les retours toujours plus dur à la réalité
Lorsque mes rêves s'envolaient en fumée
Je craignais ce qui venait de m'arriver !

Il me vendit cette merde en sachet
J'avais cru en lui et je l'avais écouté
Et soudain, complétement déboussolé
Je revis, une fois encore, ce que je venais de quitter
Qui me faisait peur et que je commençais à détester
Mais dont je ne pouvais plus me passer

Et j'achetais à ce triste marchand
Des voyages de plus en plus terrifiants
Qui ne duraient plus qu'un instant
Malgré les sachets très puissants

Je ne laissais plus les effets se dissiper
Les retours trop dur à la réalité
Lorsque mes cauchemars s'envolaient en fumée
J'avais trop peur de ce qui pouvait m'arriver

Il me vendit cet enfer en sachet
Qui me coûtait bien plus d'argent que je n'étais capable d'en gagner
Je n'aurais pas dû croire en lui, pourtant, je l'ai écouté
Et à nouveau, complétement shouté
Je revis une ultime fois, ce à quoi je voulais échappé
Que j'aurais voulu ne jamais trouver
Et dont il était déjà trop tard pour s'en passer

Je venais d'acheter à ce démon déguisé en marchand
Un voyage sans retour à travers le temps
Qui durerait jusqu'à la fin des temps
Car les sachets étaient trop puissants

Les effets ne se dissiperont pas cette fois
Plus de retour à la réalité
Car s'est ma vie qui s'est envolée en fumée cette fois
Je venais enfin de me délivrer


 En mémoire de nombreux ami(e)s décédés par ce terrible fléau, la drogue...

 

Peter Pan...

Repost 0
Published by Peter Pan - dans Mes poèmes
commenter cet article